Paris, janvier 2018

Travaux photographiques Antoine Strecker 2004-2019